fbpx
SALSALiege | Une formation Salsa & Bachata conviviale et de qualité à Liège

Professeur de danse, un métier comme un autre ?

Que vous soyez danseur classique, jazz ou contemporain, vous aurez peut-être un jour envie d’enseigner votre passion. C’est également le cas des artistes en danses latines comme la salsa, la bachata ou la kizomba.

Enseigner la danse sans un diplôme d’Etat ou sans une expérience de renommée (sont concernés les artistes chorégraphiques justifiant d’une activité professionnelle d’au moins trois ans en compagnie nationale ou internationale), n’est pas sans conséquence sur la formation des élèves.

La formation de base.

Comme tout métier, il est indispensable de recevoir une formation complète avant de pouvoir exercer l’art d’enseigner. Un professeur de danse devrait satisfaire au minimum à ces quatre critères :

  • Avoir réussi un examen d’aptitude technique dans la discipline qu’il vous enseigne.
  • Connaitre parfaitement l’anatomie.
  • Avoir des connaissances approfondies en musique et histoire de la danse.
  • Disposer d’un diplôme pédagogique.

Le métier de professeur.

Grâce à sa formation de base, le professeur de danse est capacité à enseigner les connaissances (théoriques et pratiques) de la danse à un groupe de personnes ou lors de cours particuliers.

Proche du métier de chorégraphe, le professeur de danse veille à ce que les apprenants puissent exécuter correctement les pas et figures spécifiques à la danse de leur choix.

Afin de familiariser ses élèves avec l’univers de la danse, il peut également diffuser des vidéos ou les emmener à des spectacles. Il enseigne sa discipline à un public varié, débutant ou confirmé et dans différents styles. La formation se clôture généralement par une présentation chorégraphique devant un public.

Les objectifs d’un cours de danse.

Comme tout professeur de discipline artistique, le professeur de danse vise plusieurs objectifs pédagogiques :

  • Entraîner l’élève à posséder une maîtrise technique dans sa discipline.
  • Développer une intelligence artistique.
  • Lui permettre de découvrir et de produire seul une activité en toute autonomie.
  • Enfin encourager l’élève à laisser libre cours à sa créativité.

Suis-je prêt à enseigner ?

Avant de vous lancer comme professeur de danse, vous pouvez effectuer un rapide tour d’horizon des différentes facettes de votre future profession ci-dessous. Evidemment, il est hors de question de restreindre son bagage en prétextant que l’on est un simple amateur. Un amateur ne sera jamais un bon professeur.

Compétences à développer :

  • Maîtriser les différentes techniques de danse.
  • Connaitre l’histoire de la danse.
  • Transmettre l’envie et le plaisir de danser.
  • Créer des chorégraphies.
  • Avoir les capacités techniques et physiques d’un danseur.
  • Proposer un projet pédagogique.
  • Cerner les besoins de l’apprenant et proposer une pédagogie adéquate.
  • Faire preuve d’imagination et de créativité.
  • Diriger, animer un groupe et favoriser un travail collectif.
  • Mettre en scène un spectacle ou une représentation.

Savoir-être :

  • Passion pour la danse.
  • Sens du rythme et de la musique.
  • Aptitude à susciter et encourager l’envie d’apprendre.
  • Autorité et fermeté.
  • Sensibilité et intérêt artistique.
  • Écoute et observation.
  • Facilité de contact et aptitudes communicationnelles.
  • Disponibilité, patience et tolérance.
  • Innovation, créativité et adaptabilité.
  • Persévérance et rigueur.
  • Résistance au stress.
  • Enthousiasme et dynamisme.
  • Capacité à travailler en équipe.
  • Bonne hygiène de vie et excellente condition physique.

Liens vers le cadre légal pour l’enseignement de la danse :