fbpx

Follow us !

El Mulato y su Swing Latino, la meilleure académie de Cali

Avec beaucoup de travail et une vision claire de la culture folklorique, Luis Edouardo Hernández a construit la carrière de dizaine d’artistes internationaux. Découvrez tout ce qui rend ce lieu exceptionnel.

Luis Eduardo Hernández

Plus connu sous le nom de « El Mulato », Luis Eduardo Hernández a grandi dans le quartier « El Diamante » à Cali (Colombia). Durant sa jeunesse, il se rendait régulièrement aux discothèques à la mode. Son seul désir dans la vie était de danser. Cali était son environnement social.

A cette même période, étaient organisés des évènements populaires où l’on y dansait la Salsa de manière classique. On y respectait toujours la syncopée imposée par « la clave ».  Cependant, l’avènement de jeunes danseurs dans les discothèques donna naissance à un nouveau style accéléré. El Mulato fut le pionnier de ce style, symbolisant force et dynamisme. Le rythme endiablé de ses pas combinés à des acrobaties et des déplacements contemporains, transformèrent la Salsa en quelque chose de nouveau.

Luis Eduardo Hernández a commencé sa vie artistique en 1982 dans un projet intitulé « El Diamante Program » sous la direction d’Orlando Cajamarca, directeur du groupe de théâtre Esquina Latina. Fondateur de l’école Swing Latino, il a été sept fois champion du monde, deux années de suite au congrès mondial organisé par Albert Torres, d’abord à Las Vegas puis à Orlando en Floride. Il est le roi des danseurs de la nouvelle génération qui a connu un succès international.

« Pour nous la danse, c’est comme la nourriture pour vous en Europe. »

Etudiante de Swing Latino

La Fondation Latin Swing Dance School

La Fondation Latin Swing Dance School est née en 1995 dans le quartier de San Pedro Claver de la ville de Cali. Son but est d’améliorer la qualité de vie des enfants et des jeunes des communes 11, 13 et 16 de la ville. La Fondation Latin Swing Dance School permet aux jeunes défavorisés de surmonter les problèmes du quotidien tels que la violence, le chômage, les grossesses précoces, l’abandon scolaire, …

En 1998, le directeur de Swing Latino Luis Eduardo Hernández (avec sa famille et les dirigeants de la communauté) a entamé un processus de sensibilisation et de diffusion du folklore urbain. A travers la pratique artistique, la formation pour le perfectionnement personnel, l’organisation et la participation communautaire, il a abouti à la consolidation de la Fondation Latin Swing Dance School.

Cet espace unique à Cali forme des groupes d’enfants et de jeunes en utilisant leur temps libre, en créant des réseaux et l’associativité. La Fondation Latin Swing Dance School a réussi à générer des opportunités qui permettent de lier l’art et la culture en tant que moteurs du développement socio-économique local.

Cette compagnie est née en hommage à une ville éminemment joyeuse et dansante. La cohérence dans la structure scénique de la compagnie de danse Swing Latino est correctement enracinée dans l’évolution de la Salsa, et a eu pour devise d’exprimer ce rythme avec toute la saveur caribéenne et latino-américaine qui identifie les colombiens.

YouTube video

La compagnie Swing Latino

Fondée en 1999, son école de danse a été un moteur de la Salsa Caleña mais aussi une pépinière à artistes. Swing Latino a remporté plusieurs fois le titre de champion du monde en Salsa :

  • « Festival Mundial de Salsa de Cali » (2000, 2002 et 2017)
  • « World Congress Salsa Open » en Philadelphie (2004)
  • « World Salsa Dancing Federation’s Championship » à Miami (2005)
  • « Las Vegas Salsa Championship » (2005, 2006 et 2007)
  • « World Games » de Wrocław (2017)

Au-delà de ces victoires, Swing Latino s’est également illustré sur l’avant de la scène internationale et même la télévision. Citons par exemple « Que viva » (de Marc Anthony et Jennifer López) ou « World of Dance » (NBC.com).

Swing Latino est la représentation symbolique d’un mouvement culturel d’origine populaire qui a connu un succès et une reconnaissance nationale et internationale basée sur sa propre dynamique, il représente une histoire de danseurs à succès, la naissance de la nouvelle ère de la danse Caleña et aussi, une icône d’une ville qui respire la Salsa.

Follow us !